Centre de Formation à la Sécurité Routière
Les premières formations de motocyclistes en gendarmerie nationale remontent à 1952.

C’est en 1963 qu’est mis en place le premier centre national de formation des motocyclistes sous la dénomination de « centre national de formation des personnels motocyclistes de la gendarmerie » (CNFPMG). Il s’installe aux Mureaux (78). Transféré en 1964 à Châtellerault (86) et ayant changé d’appellation entre temps, « le centre national de formation des motocyclistes » (CNFM) est finalement implanté à Fontainebleau (77) en 1967.

g-r

Devenu centre national de formation à la sécurité routière (CNFSR) en 2004, cette évolution traduit l’élargissement de son champ missionnel à l’ensemble des gendarmes des escadrons départementaux de sécurité routière (EDSR) dans l’acquisition des compétences professionnelles nécessaires à leurs missions de lutte contre l’insécurité routière, mission érigée en priorité gouvernementale en 2002. Mais quelle que fut sa dénomination, ce centre a toujours été chargé de sélectionner, de former et de perfectionner tous les motocyclistes de la gendarmerie, qu’il fussent officiers, gradés ou gendarmes.

Le CNFSR a initié des techniques d’enseignement originales et efficaces. Il dispose de pistes spéciales de formation uniques au monde, des outils et des moyens pédagogiques du plus grand intérêt pour l’apprentissage des techniques motocyclistes.
Il assure ainsi, annuellement, la formation de 1600 stagiaires sur une centaine de stages. Les savoir-faire de la gendarmerie dans ce domaine de compétence technique et de formation sont reconnues et recherchées au plan national et international.

Concrètement, le CNFSR accueille des stagiaires d’autres administrations, tels ceux des douanes ou les référents deux roues des préfectures. Il assure également la formation des motocyclistes des polices municipales et contribue à la formation des motocyclistes d’Amaury Sport Organisation, société en charge notamment de l’organisation du tour de France cycliste.
Au plan international, le CNFSR accueille des stagiaires motocyclistes issus d’Allemagne, de Suisse, d’Algérie, du Qatar, de l’Arabie Saoudite et du Koweit.

Par ailleurs, le centre national de formation à la sécurité routière étudie et expérimente également les matériels et les techniques concernant le contrôle des flux routiers et la police sur la route.